Centre bouddhiste tibétain KadamTcheuLing Bordeaux

LE VÉNÉRABLE DAPGO RIMPOCHÉ

Le Vénérable Dagpo Lama Rimpoché Jampèl Jampa Gyamtshog est né en 1932, dans la région du Kongpo au centre du Tibet. Il est reconnu très jeune par Sa Sainteté le XIIIème Dalaï Lama comme la réincarnation du grand maître Dagpo Lama Rimpoché Jhampel Lhundroup.

Sa très prestigieuse Lignée comporte de nombreux Maîtres du Mahayana, dont Lama Serlingpa, un grand maître indonésien du IX° siècle, détenteur des instructions permettant de réaliser l’Esprit d’Eveil qu’il transmit à Djo Atisha ainsi que Marpa Lotsawa, le maître de Djétsune Milarépa.

Élevé dans la plus pure et stricte tradition bouddhiste, le Vénérable Dagpo Rimpoché entre au monastère de Bamtcheu à l’âge de six ans puis âgé de 13 ans. Il intègre Dagpo Shédroup Ling, réputé comme le plus sévère monastère du Tibet. Il y restera onze ans avant d’aller compléter ses études à Lhassa au monastère de Drépoung Gomang sous la direction d’éminents maîtres dont les deux tuteurs de S.S. le XIV° Dalaï Lama (Kyabjé Trijang Rimpoché et Kyabdjé Ling Rimpoché), Gomang Khensour Ngawang Nyima Rimpoché et S.S. le Dalaï Lama.

En 1959, la répression communiste du gouvernement chinois s’abat sur tout le Tibet. A vingt-sept ans, Rimpoché est contraint de quitter son pays vers l’Inde. Il sera le dernier Lama qui s’échappera de Lhassa. Il traverse l’Himalaya à pied pour rejoindre Sa sainteté le XIV° Dalai-Lama et ses Maîtres en exil à Kalingpong. Remarqué par des tibétologues français, ces derniers l’invitent à venir en France à l’école pratique des hautes études de Paris, pour collaborer à leurs recherches. Après avoir sollicité et obtenu l’assentiment de S.S. le XIV° Dalai-Lama, il accepte. Le 19 Octobre 1960, le voici à Paris où durant trente-trois ans il enseignera sa langue et sa culture aux Langues orientales, devenues par la suite l’INALCO (Institut des Langues Orientales).

Pourtant, il faudra attendre 1978 pour qu’il accepte enfin de donner des enseignements, ayant bien pris soin d’apprendre notre langue qu’il maîtrise parfaitement et de comprendre la culture et la mentalité de son pays d’adoption, avant d’accepter. Tous ceux qui ont eu le bonheur de le rencontrer reconnaissent en lui un être d’exception. D’une extrême simplicité, il prodigue avec amour et patience infinis ses conseils aux nombreuses personnes qui le sollicitent. Quand il enseigne, quel que soit le sujet, il apporte clarté et réconfort. Le Vénérable Dagpo  Rimpoché, intelligence lumineuse, bienveillance en action, n’a de cesse que d’ouvrir à tous ceux qui le veulent les trésors de sa tradition spirituelle, dans l’espoir qu’ils puissent en recueillir un bénéfice.

Depuis 1978, et son premier centre en région parisienne Guèpèle Tchangtchoup Ling, Rimpoché a fondé de nombreux centres en France, Hollande, Suisse mais aussi Inde, Indonésie et Malaisie.

Le Vénérable Dagpo Rimpoché a fondé également la première congrégation bouddhiste d’obédience Gélougpa en France : GANDEN LING. Celle-ci agit en collaboration avec l’INSTITUT GUÉPÈLE et l’association à but humanitaire ENTRAIDE FRANCO-TIBÉTAINE qu’il a créée pour venir en aide aux réfugiés tibétains en Inde.