Centre bouddhiste tibétain KadamTcheuLing Bordeaux

POURQUOI LES MÉDITATIONS ?

ÉTUDE, RÉFLEXION, MÉDITATION

Tout comme l’étude et la réflexion, la méditation est le cœur de la pratique bouddhiste. Choisi avec soin par les traducteurs tibétains, le mot sgom rendu en français par méditation signifie en fait accoutumer son esprit aux enseignements du Bouddha : calme intérieur, paix, amour, compassion envers les autres auxquels s’ajoutent la compréhension de notre réelle nature et de celle du monde qui nous entoure.

Au fond, quoi de plus simple ?… méditer permet de remplacer nos mauvaises habitudes mentales par des bonnes, ce qui n’est jamais qu’une question de persévérance ! Encore faut-il comme le souligne notre maître, le Vénérable Dagpo Rinpoché connaître les méthodes à suivre :

Où que nous allions, pour parvenir à bon port, nous aurons à emprunter un itinéraire menant à notre destination. Mieux nous l’aurons étudié, moins nous nous tromperons et plus vite nous arriverons au but. Comment s’y prendre ? En s’adonnant à l’étude, à la réflexion et à la méditation, en transformant chaque fait et geste en pratique spirituelle, au travers de la motivation appropriée.

Pour accoutumer notre esprit à atteindre son but, pour que soient supprimées les souffrances de tous les êtres et qu’ils expérimentent un bonheur désormais inaltérable, nous sommes invités, bouddhistes comme non bouddhistes à transformer chacun de nos faits et gestes en suivant les conseils du Bouddha.

La tradition de l’école tibétaine Guéloupa propose deux chemins pour la méditation : celui de l’aspect analytique qui se focalisant sur les notions abordées lors de l’étude, permet ainsi d’acquérir puis de conforter la compréhension du sens des enseignements.

Quant au second aspect, celui de la concentration où l’esprit se fixe sur l’objet qu’il a volontairement choisi, il prépare ainsi à l’obtention du calme mental (shiné).
Il convient d’y ajouter également la méditation lors des Six Pratiques Préparatoires et du rituel d’Arya Tara.

Sessions de méditation-concentration

Leur fréquence :

Elles ont lieu tous les samedis après-midi de 17 heures 30 à 18 heures 30.
Elles sont guidées par un animateur et ponctuées par des phases explicatives.
Elles se terminent par une séance de questions-réponses.

Ouvertes à tous bouddhistes comme non bouddhistes, elles ne nécessitent aucune connaissance préalable particulière. Il est souhaitable cependant d’arriver dix minutes avant, de manière à ne pas troubler le déroulement de la session. Aucune tenue vestimentaire particulière n’est exigée, toutefois il est conseillé d’opter pour des vêtements amples et confortables, ne gênant pas la circulation des énergies.

L’objectif recherché :

Nous déployons beaucoup d’efforts pour améliorer nos conditions extérieures d’existence mais en fin de compte, c’est toujours notre esprit qui fait l’expérience du monde et le ressent sous forme de bien être ou de souffrance.

L’esprit ne se laisse pas facilement maîtriser. La concentration est une méditation silencieuse permettant dans un premier temps de contrer notre éparpillement puis de nous stabiliser mentalement grâce au potentiel de nos facteurs mentaux, tels l’attention, la mémoire et la vigilance.

Se basant sur les instructions d’un grand maître indien Kamalasila, la concentration consiste à fixer notre esprit sur un objet choisi pour l’affermir et le stabiliser. Ce point fixe est l’attention au souffle.

Enseignement du Vénérable Dagpo Rimpoché