Centre bouddhiste tibétain KadamTcheuLing Bordeaux

UN TEMPLE BOUDDHISTE À BORDEAUX

Objectif

Centre et temple bouddhiste d’une communauté de laïcs exclusivement bénévoles, gérée par un conseil d’administration élu chaque année, l’institut suit la Voie ouverte par le Bouddha transmise par notre fondateur le Vénérable Dagpo Rimpoché et nos autres Maîtres. Au travers de l’étude, de la réflexion et de la méditation, nous désirons partager le bouddhisme sous sa forme du Mahayana avec tous ceux qui bouddhistes comme non bouddhistes veulent gérer leurs difficultés inséparables de l’existence humaine, tout en développant chacun à son rythme, qualités et potentiels pour notre bonheur et celui de tous les autres êtres.

Historique

Le Vénérable Dagpo Rimpoché vient pour la première fois à Bordeaux en juin 1983 pour y enseigner devant un public bordelais alors assez restreint. Progressivement, un petit groupe se réunit et lui fait la requête d’étudier ensemble ses instructions ce que Rimpoché accepte.

En 1990, sous sa direction spirituelle, est fondée une association loi 1901, le tout premier des Kadam Tcheu ling (le lieu où l’on s’en réfère aux instructions du Bouddha). Rimpoché donna à cette occasion la transmission et le commentaire d’un texte de Djo Atisha, La guirlande des Bodhisattva, nous reliant ainsi à la prestigieuse Lignée du pandit indien et à l’école tibétaine kadampa fondée par son disciple Lama Dromteunpa. En fondant l’école Guelugpa, (les nouveaux kadampa) Djé Tsonkhapa continuera cette Lignée.

Chaque année, notre maître fondateur reviendra nous dispenser ses précieux enseignements et, à notre demande, en s’appuyant sur les Lamrim : Les étapes de la voie progressive qui mènent à l’éveil de Bouddha, base de nos groupes d’étude, de retraites et de méditation.

En 1994, l’association s’installe rue Bergeret en centre ville, dont elle déménage en 1997 pour acheter un immeuble rue Forestier. Quatre ans plus tard, la communauté ayant grandi, nos locaux ne sont plus adaptés. L’acquisition de notre centre actuel au 30-36 de la rue La Mothe et sa rénovation, fruit du travail de tous les adhérents d’alors, nous permet de fonder notre temple.

C’est là que nous pratiquons. Sans négliger pour autant les aspects culturels du bouddhisme, notre communauté a choisi de devenir association cultuelle 1905, ce qui fut fait par décret préfectoral le 1 janvier 2004.